ARCHIVES

Rapport du match: AVRANCHES - CHERBOURG | Journée 25 | C F A(09-10) | 2009-2010
Print 

AVRANCHES vs CHERBOURG
0 0

Plus d'informations

Date du match : samedi 27 mars 2010
Heure du match : 18:00 h

Titulaires

Gardien de but
    Défenseur
      Milieu
        Attaquant

          Entraîneur
            Entraîneur Adjoint
              Personnel sportif
                Kiné

                  Remplaçants

                    Chronologie

                    Minute du remplacement 52 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Jonathan FERIAUD <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Nicolas ROUSSELMinute du remplacement 68 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Olivier BESNIER <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Ramzi TARCHOUNMinute du remplacement 78 ::<img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/in.png' />Carlos FERREIRA <br> <img src='/images/com_joomleague/database/events/soccer/out.png' />Régis PIGEON

                     Résumé

                    Football : Un 3e round qui dépasse l'enjeu d'un simple derby

                    vendredi 26 mars 2010
                     

                    Manche

                     

                    CFA. Avranches ¯ Cherbourg (samedi, 18 h). Avec Cherbourg toujours en course pour l'accessionet Avranches pas encore tiré d'affaire pour le maintien, l'enjeu dépasse de loin celui d'un simple derby.

                    Victoire obligatoire ?

                    À bien y regarder, chacun des deux camps a quasiment l'obligation de remporter ce 3e derby manchot. Avranches parce que le maintien passera par de très bons résultats à domicile, et qu'une défaite mettrait déjà à mal le mieux enregistré la semaine dernière. Cherbourg enfin, qui ne doit plus prendre de retard sur Orléans à 10 journées de la fin du championnat. Orléans qui pourrait profiter de recevoir un mal classé ce week-end pour se redonner un peu d'air en cas de contre-performance cherbourgeoise.

                    Un match fermé ?

                    Info ou intox ? À écouter les deux entraîneurs, le nul prend des allures de résultat idéal. « On reçoit l'un des favoris du championnat pour la montée, une grosse cylindrée qui a trouvé son rythme depuis plusieurs matches. On jouera pour ne pas perdre. » Voilà la version Zivko Slipsevic pour les Avranchinais. Pas plus d'envolée du côté cherbourgeois, où Jean-Marie Huriez semblerait se contenter d'un partage des points. « Les joueurs n'ont pas de pression par rapport au résultat, ni par rapport à Orléans. On a déjà pris des points à l'extérieur, avec une victoire à Quevilly. Le tableau de marche est bon. » Certes, mais il faudra certainement encore mieux faire pour déloger le favori pour l'accession qui a encore quatre points d'avance. Idem pour les Avranchinais pour qui les points glanés à domicile, dont la réception d'Orléans fin avril, seront précieux dans la course au maintien.

                    Derby ou pas derby ?

                    « Non, il n'est pas question de derby. Pour nous, c'est un match comme un autre. » Un match comme un autre, Jean-Marie Huriez ? Pas tout à fait puisque l'entraîneur des Bleus, qui prône habituellement le jeu, avoue « qu'il faudra laisser le ballon à Avranches et ne pas trop se découvrir ». Avec en tête le souvenir cuisant de la claque subie en fin d'année à domicile. En face, les joueurs de Slijepcevic auront à coeur de montrer que, même s'ils se battent dans la profondeur du classement, ils sont capables d'établir une hiérarchie départementale qui les met au-dessus de leur adversaire lors des confrontations directes. Là aussi, il faudra ne pas se laisser griser par l'envie d'en montrer trop devant son public.

                    Jamais deux sans trois ?

                    En deux confrontations depuis le début de saison, les Avranchinais restent invaincus face à Cherbourg. Un nul pour commencer à Postaire le 10 octobre, alors que les Cherbourgeois croyaient bien tenir le bon bout en ouvrant la marque au bout d'à peine cinq minutes. Peine perdue puisque les Avranchinais égalisaient dans la foulée sur une combinaison Tarchoun - Besnier. « Ils sont tous les deux de retour », se méfiait hier Jean-Marie Huriez.

                    A priori pas tout à fait, puisqu'Olivier Besnier devrait évoluer avec la réserve. Ensuite une large victoire 3-0 le 13 décembre en Coupe de France, que les Nord-Cotentinois ont eu bien du mal à digérer dans les jours qui ont suivi.

                    Dernier épisode samedi entre deux équipes qui retrouvent, en ce début de printemps, la quasi-totalité de leur effectif.

                    10 03 27of00021

                    10 03 27of0024

                     

                    10 03 27of0025

                    10 03 27of0026

                     

                    10 03 27of00027

                     

                    10 03 27of0029

                     

                    10 03 27of0030